CARNET DE VOYAGE

En tapant votre numéro de dossier dans la barre de recherche ci-dessous, vous pourrez télécharger l’ensemble des informations dont vous aurez besoin pour le bon déroulement de votre voyage : convocation, bagages avion, programme, informations pratiques, guide Petit Futé …


ACCEDER A VOTRE CARNET DE VOYAGE :

(numéro de dossier à 5 chiffres)



Dans une démarche écologique et afin de limiter notre empreinte carbone, nos pochettes voyages seront dorénavant numériques !

 

En effet, la réalisation de ces pochettes voyages demande d’énormes ressources en papier car sommes contraints d'en réaliser des milliers chaque année pour l’ensemble de nos voyageurs.

Je sais qu’il n’est pas toujours évident pour certains de se familiariser avec le numérique, mais il en dépend de l’avenir de notre planète et celui de nos enfants !

Rien qu’en France, la consommation de papier représente à elle seule 8,8 millions de tonnes par an, soit l’équivalent de 279 kilos de papier par seconde !

La production de papier implique de couper des arbres et la déforestation est l’un des problèmes environnementaux majeurs auquel nous faisons face ces dernières années.

Le papier est la troisième industrie la plus polluante de l’air, de l’eau et des sols.

Pour mieux prendre conscience de ces problèmes, voici quelques informations intéressantes à connaître sur le gaspillage de papier :
 

– Produire une feuille de papier A4 consomme en moyenne 5 litres d’eau.
– 93 % du papier produit vient des arbres.
– Les déchets des entreprises sont constitués à 50 % de papier.
– En France, ce ne sont pas moins de 136kg de papier qui sont consommés par habitant et par année
– Publier une édition du dimanche du New York Times requiert 75 000 arbres.
– Recycler une tonne de papier permet d’économiser environ 2 523 litres d’huile, 26 500 litres d’eau, et 17 arbres.
– Dans les entreprises Française, nous produisons chaque année 900 000 tonnes de déchets de papiers, dont la majorité n’est ni collectée ni recyclée.
– Avec le papier gaspillé chaque année, nous pourrions ériger un mur de presque 4 mètres de haut, reliant New York à la Californie, soit toute la largeur des États-Unis (sic).